Spip d’archivages formations & recherches - philippeclauzard.com
Accueil du site > Formation pour les nouveaux tuteurs, MAT > 7 familles d’aides selon Roland Goigoux

7 familles d’aides selon Roland Goigoux

mardi 25 septembre 2012, par Philippe Clauzard

De quelle aide les élèves ont besoin en dehors des aides spécialiéses du Rased. Le chercheur Roland Goigoux (professeur en sciences de l’éducation) propose une typologie des familles d’aides fondée sur une analyse des difficultés les plus fréquentes. Il s’agit de proposer en petits groupes des activités spécifiques correspondant à la part la plus prévisible des difficultés. Roland Goigoux propose de mettre en place des situations d’apprentissage car c’est lorsqu’on essaie d’apprendre quelque chose à un élève (et non quand on l’évalue) qu’on comprend comment il veut progresser ou ce qui coince ; avec à l’appui un intérêt pour l’explicitation de ses méthodes de résolution, de ses essais et erreurs...

1- exercer : il s’agit de donner un temps supplémentaire pour systématiser, automatiser, s’entraîner.

2- réviser : cela permet de faire le point, de revenir sur ce qu’on a fait, de synthétiser, et même de préparer une évaluation commune.

3- soutenir : le soutien passe par l’observation du travail de l’élève sur les tâches ordinaires pour étayer leur réalisation. On peut verbaliser les objectifs, les contenus et les procédures. Cette méta-action permet de lever les malentendus sur ce qu’on est en train d’apprendre.

4- préparer : le travail d’anticipation peut permettre de réunir les conditions de la compréhension de la future séance collective (différenciation en amont). L’objectif est de réduire, pour les élèves en difficulté, la part d’inconnu et de permettre de diminuer le déficit attentionnel et le déficit de compréhension. Exemple de travail préparatoire à la lecture : travailler en amont l’identification des mots en précisant le but de cette tâche aux élèves.

5- revenir en arrière : l’aide peut permettre de reprendre les bases, de combler les lacunes.

6- composer : l’aide permet d’enseigner des compétences requises mais non enseignées comme des procédures et stratégies, transversales ou spécifiques.

7- faire autrement : pour certains enfants, on peut enseigner la même chose, autrement ou le faire faire par quelqu’un d’autre. P.-S.

Source : http://ia40.ac-bordeaux.fr

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0