Spip d’archivages formations & recherches - philippeclauzard.com
Accueil du site > Cours UE15 : Intelligibilité de la situation d’enseignement apprentissage > Cours 4 UE 15 : les théories de l’apprentissage, les traductions (...)

Cours 4 UE 15 : les théories de l’apprentissage, les traductions pédagogiques, avantages et inconvénients (cours intermédiaire)

mercredi 26 novembre 2014, par Philippe Clauzard

PourO.Reboul« apprendre » a trois sens selon le mot qui accompagne :
- apprendreque(unenouvelleinformation),
- apprendreà(apprentissageconduisantàunsavoir-faire),
- apprendre(uneétudeconduisantàunecompréhension).

Robidas, rappelant F.Gauquelin, énumère quelques définitions :
- « ....pour le Dictionnaire Larousse,apprendre« c’est acquérir des connaissances, étudier » ;
- « ....pour un béhavioriste, au contraire, la capacité d’apprendre n’est pas seulement une capacité spécifique comme l’acquisition du langage ou du calcul. Cela signifie des changements du comportement général résultant des interactions avec l’environnement ;
- « ....pour un biologiste, apprendre est « le processus par lequel les réseaux neuroniques du cerveau se développent » ;
- « ....pour un spécialiste des réflexes conditionnés, « la théorie de l’apprentissage relie un stimulus spécifique avec une réponse spécifique, à travers le renforcement obtenu par une récompense » ;
- « ....pour Thyne, « apprendre, c’est adapter une nouvelle réponse à une situation donnée »

- La variété des définitions témoigne de la complexité du processus et de ses nombreuses dimensions. • Tiré de« Pédagogie générale, Gaston Mialaret,PUF,1991,p.350

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0