Spip d’archivages formations & recherches - philippeclauzard.com

Carte conceptuelle

vendredi 15 avril 2016, par Philippe Clauzard

La carte conceptuelle est une représentation d’un ensemble de concepts reliés sémantiquement entre eux. Les concepts sont connectés par des lignes fléchées auxquelles sont accolés des mots. La relation entre les concepts s’appuie sur des termes exprimant celle-ci : « mène à », « prévient que », « favorise », etc. La carte conceptuelle est un support pour piloter le "glissement conceptuel" ou étayer la dynamique de secondarisation...

- La carte conceptuelle poursuit plusieurs buts. Elle construit la représentation mentale d’une situation, que cette dernière soit personnelle, celle d’un groupe ou encore celle d’une organisation.
- Elle permet de résumer la structure synthétique d’une connaissance construite à partir de sources diverses. L’ajout d’objets de support : diagrammes, rapports, autres schémas, feuille de calcul, etc., durant l’élaboration des schémas aide l’apprenant à augmenter la quantité et la qualité des informations ainsi apprises.

- Au moins deux domaines d’application spécifique se sont approprié la notion de schéma ou de carte conceptuelle :

- Le domaine de la connaissance . C’est en raison de sa contribution positive relativement à la pédagogie, l’enseignement et l’apprentissage qu’aux xxe siècle et xxie siècle les cognitivistes, les pédagogues et finalement les enseignants eux-mêmes commencent à formaliser et utiliser de plus en plus ce type de représentation pour définir et présenter leurs programmes et actions de formation. La carte conceptuelle devient de nos jours un outil pour apprendre et fixer nos connaissances en réseaux...

- Le domaine de l’informatique. Il utilise le schéma conceptuel (ou carte conceptuelle) comme technique de représentation graphique de manière à décrire, préparer et organiser le fonctionnement d’un processus logique. Il représente ainsi les objets principaux traités par ce dernier, leurs caractéristiques et les relations qui s’établissent entre ces différents objets. In fine, il peut aider à concevoir une base de données. Cette représentation a donné lieu à la mise en place de différentes normes plus ou moins concurrentes. Plusieurs types de schémas conceptuels existent, correspondants aux différents types de base de données que l’on peut rencontrer : le modèle hiérarchique, le modèle réseaux sémantiques, le modèle entité / relation, le modèle objet (etc...)

- Références :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sch%C...

http://www.iaat.org/telechargement/...

http://tecfa.unige.ch/tecfa/teachin...

http://reseauconceptuel.umontreal.c...).pdf

http://rb.ec-lille.fr/l/CarteConcep...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0