Spip d’archivages formations & recherches - philippeclauzard.com
Accueil du site > Auteur du site > COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ASSOCIATION DES (...)

18 octobre 2017 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AECSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ASSOCIATION DES ENSEIGNANTS ET CHERCHEURS EN SCIENCES DE L’ÉDUCATION (AECSE)

mardi 31 octobre 2017, par Philippe Clauzard

Non aux mises en causes répétées des sciences de l’éducation. Pour un débat scientifique respectueux et de qualité sur les questions d’éducation en France

Depuis plusieurs semaines dans notre pays, les sciences de l’éducation sont l’objet de mises en cause répétées dans divers médias, de la part de certains responsables politiques, de journalistes, voire d’universitaires d’autres disciplines. Ces accusations sur la responsabilité de cette discipline universitaire dans l’échec actuel de notre système éducatif portent sur des questions essentielles : l’aménagement du temps de l’enfant, les dispositifs d’allègement du nombre d’élèves par classe au CP et au CE1, les effets du redoublement sur la réussite et/ou l’échec scolaire, l’apprentissage de la lecture, l’excellence scolaire, la lutte contre les inégalités de réussite selon l’origine sociale, la formation des enseignants, etc. Force est toutefois de constater que les propos tenus relèvent au mieux d’une méconnaissance des recherches et des résultats produits par les sciences de l’éducation ; au pire d’une tentative délibérée de désinformation et de manipulation de l’opinion publique. En effet, alors que certains de ces auteurs prétendent s’appuyer sur des travaux scientifiques, ils convoquent exclusivement ceux qui servent leurs conclusions, avec des arguments souvent discutables. Le procédé est connu. Il a ses adeptes. Nous n’en sommes pas. Ces propos irrespectueux n’ont d’autres buts que de discréditer les enseignant.e.s- chercheur.e.s de sciences de l’éducation qui, depuis près de cinquante ans, travaillent à la compréhension de la complexité des faits éducatifs, apportant leurs contributions aux débats de société sur les questions d’éducation, de la formation des enseignants et des autres acteurs éducatifs. Face aux difficultés récurrentes que rencontrent ces personnels dans le quotidien de leur métier, les sciences de l’éducation seraient la cause du problème. La polémique est aisée dans un contexte qui tente de trouver des bouc-émissaires à des problèmes qui ne sont pourtant pas nouveaux. Le Conseil d’administration de l’Association des Enseignants et Chercheurs en Sciences de l’Éducation s’interroge sur le sens de ces mises en cause répétées. Quels buts sous-tendent ces accusations ? Quels intérêts y trouvent les détracteurs des sciences de l’éducation ? Ce sont là des questions auxquelles nous attendons des réponses et pour lesquelles nous sommes disposés à échanger. Quant aux difficultés actuelles de l’école française, nous en appelons au débat scientifique, seul capable d’apporter des réponses à la hauteur des nombreux défis qui nous attendent. Notre pays et notre jeunesse le méritent.

Pour le CA de l’AECSE Cédric Frétigné et Thérèse Perez-Roux, Co-Présidents.

Voir en ligne : Source et complément

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0